• isabelle TULLIS

CONFÉRENCE FRANCE PARKINSON

Une demi-journée dite « rencontre parkinson » organisée par la représentante du comité 63 Mme Catherine Michel.

Sont intervenus durant cette rencontre:

Le Pr. Franck DURIF du CHU Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand

Les infirmières:

Mme Corinne Garsault du Centre Expert

Mme Christine Delaigue du Centre Expert

ET pour l'accompagnement non médicamenteux:

Mme Hélène Grugeon, psychologue et hypnothérapeute

Moi Même pour la sophrologie.



La sophrologie, accompagnement de la maladie de Parkinson


Que peut apporter la sophrologie concrètement ?


On sait maintenant que, le bien être émotionnel et psychique impacte considérablement l’état moteur du malade, et inversement.


Dans la posture mentale :

  • Accepter les choses telles qu’elles sont et pas telles que l’on voudrait qu’elles soient

  • Vivre pleinement le moment présent

  • Accepter la maladie

  • Aider à mobiliser des possibles pour aller au maximum des possibilités


La pratique régulière d’exercices de sophrologie :

  • La mobilisation des sens

  • La prise de conscience de son schéma corporel, de son équilibre, de sa posture

  • Mise en tension et relâchement des différentes parties du corps

  • Respiration abdominale

  • La concentration dans le moment présent

  • Exercices de relaxation dynamique


Les améliorations du quotidien du malade :


Avec la Relaxation dynamique du 1er degré :

  • D’être à l’écoute de son corps, se le réapproprier :

  • Favoriser le relâchement musculaire

  • Lutter contre la rigidité musculaire

  • Mieux gérer les sensations de tension et relâchement

  • Renforcer son ancrage et son équilibre

  • Retrouver plus d’aisance dans la marche

  • Remplacer les automatismes par le contrôle volontaire

  • Anticiper les blocages et s’y préparer sans angoisse


Avec la respiration, les tensions et relâchement, des exercices spécifiques

  • Améliorer la capacité respiratoire

  • Améliorer son sommeil

  • Evacuer le stress, les angoisses

  • Restaurer une stabilité émotionnelle


Avec un travail sur le mental :

  • La gestion des émotions

  • Renforcer la positivité

  • La confiance en soi et l’estime de soi

  • Les troubles de l'attention et de la concentration


Plus globalement la sophrologie va permettre de :

  • Retrouver volonté et motivation pour lutter contre l’isolement social

  • Retrouver confiance en soi, psychologiquement et physiquement

  • Mieux appréhender la douleur liée aux symptômes musculo-squelettiques

  • Mobiliser ses ressources et de mobiliser son corps de façon consciente

  • Aide à accepter la maladie et son évolution par une participation active à la prise en charge des difficultés

  • Stimuler les connexions neuronales et permettre de ralentir les effets de la maladie

  • Améliorer la gestion des émotions sachant qu’un état émotionnel positif joue sur l’amélioration des symptômes.


Devenir acteur dans la prise en charge de la maladie.


Pratiquée précocement, régulièrement en collectif ou individuel, la sophrologie est une méthode d’accompagnement dans la maladie de Parkinson.


En séance individuelle, la sophrologie s’adapte toujours à la personne.



Témoignage :

Les bienfaits ressentis par la personne après quelques séances collectives :

· Bien-être

· Détente

· Meilleures sensations

· Meilleure perception du corps qui perdure dans les jours qui suivent la séance

· Sensation de retrouver une unité, de la densité (se rassembler)

· Travail de la souplesse


· Les exercices de tension-relâchement réveillent le corps

· Prise de conscience de son corps

· Apaisement dans l’agitation quotidienne

· Ressent une amélioration dans son attitude

· Se sent moins énervée, plus paisible

· Meilleure gestion des angoisses avec la respiration abdominale.


La sophrologie à destination des aidants familiaux :

Les aidants familiaux mettent souvent leur vie entre parenthèses, ce qui peut les mener vers un épuisement physique et moral, et les conduire à la dépression.

Or, pour soutenir une personne malade, il faut soi-même aller bien.

Recourir à la sophrologie peut aider à différents niveaux :

  • Les séances de sophrologie permettent à l'aidant d'exprimer ce qu'il vit.

  • Elles lui apprennent à prendre du recul sur ce qui arrive, à retrouver le calme pour que la relation avec le malade se passe bien.

  • Elles créent un lien social, un partage des difficultés lors des séances collectives.

  • La sophrologie aide également à restaurer l'estime et la confiance en soi quand on est débordé par sa tâche d'aidant.

  • Elles peuvent être aussi un moment où l'on se pose, où l'on réfléchit vraiment à ce que l'on veut, afin de prendre la bonne décision.

  • Au final, la sophrologie remet en valeur l'aidant pour lui donner l'énergie suffisante dont il a besoin et la possibilité de cultiver le positif, même quand tout se dégrade.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout